Rencontres pour une Frugalité Heureuse et Créative.

2nd Meeting for a Joyful and Creative Frugality

Les 30, 31 novembre et le 01 décembre 2019 s’est tenue en Bretagne la 2ème Rencontre pour une Frugalité Heureuse et Créative.

On November 30, 31 and December 01, 2019, the 2nd Meeting for a Joyful and Creative Frugality was held in Bretagne.

Nées suite à la rédaction d’un manifeste, cette initiative annuelle réunit celles et ceux qui souhaitent s’engager pour une vie et une pratique durable des métiers de la construction face à l’effondrement de la biodiversité et les crises climatiques de l'anthropocène.

Born following the drafting of a manifesto, this annual initiative brings together those who wish to commit to a sustainable life and practice of the constructing field in the face of the collapse of biodiversity and the climatic crises of the Anthropocene.

2ème Rencontre

Comme vous pouvez l’imaginer, avec Lost&Find l’initiative nous a parlé… Nous nous y sommes rendues pleines de curiosité et d’enthousiasme, Lauriane, Jade, Perrine et Valentine, pour trois jours de visites, de rencontres, de débats animés et, comme promis, de festivités. Trois communes se sont partagé l’accueil de l'événement et des participant.e.s : Guipel, Hédé-Bazouges et Langouët.

As you can imagine, with Lost&Find the initiative spiked our interest… We went there full of curiosity and enthusiasm, Lauriane, Jade, Perrine and Valentine, for three days of visits, meetings, lively debates and, as promised, festivities. Three municipalities shared the reception of the event and the participants: Guipel, Hédé-Bazouges and Langouët.

Perrine au micro

Ainsi, architectes, étudiants et autres curieux.ses ont donc pu les visiter accompagné.e.s des élu.e.s et découvrir comment, à leur manière et à leur échelle, ils pratiquaient la ville durablement. Allant de la construction de maisons écologiques innovantes - dont la pertinence fut nuancée après quelques années d’utilisation -, à la gestion des déchets à la pesée, en passant par des cantines bio et locales, pour finir sur des poules en liberté comme ralentisseurs de voitures nous parmi les nombreuses découvertes de ces communes étonnantes.

Thus, architects, students and other curious people were able to visit the towns accompanied by elected officials and discover how, in their own way and at their level, they practiced urban life sustainably. From the construction of innovative ecological houses - the relevance of which was nuanced after a few years of use -, to a waste management by weighting, organic and local canteens, and free-range chickens as “natural” speed limitation for vehicules, were some of the few many discoveries inside those surprising towns.

S’en est suivi une succession de discussions. Tout d’abord un état des lieux des différents représentants régionaux du mouvement et de leurs actions et interactions depuis la dernière rencontre. Puis un moment collectif de réflexions organisées sous forme de pôles autour d’une grande question: “Faut-il encore construire ?”. Chaque pôle sous traitant cette question: en zone péri-urbaine ? En ville ? Sur les territoires ruraux ? Dans les bourgs ? Et enfin, sur le littoral ? L’objectif de chaque groupe d’une trentaine de personnes était d’extraire de ces discussions plusieurs propositions, mesures, et engagements, à soumettre aux participant.e.s.

A succession of discussions followed. First of all, an inventory of the various regional representatives of the movement and their actions and interactions since the last meeting. Then a collective moment of reflections organized in the form of poles around one big question: "Is construction still relevant?". Each pole took on this question regarding different scales and environnement: in peri-urban area? In the city ? In rural areas? In towns? And finally, on the coast? The objective of each group of around 30 people was to extract from debates several propositions, measures, and commitments, to be then submitted to the participants.

L’ensemble des propositions furent à nouveau placées dans 4 catégories d’ambitions et écrites sur de grandes affiches:

1/ Préserver le sol comme une ressource précieuse,
2/ Anticiper sur les évolutions climatiques,
3/ Raconter le territoire,
4/ Réparer le territoire.

All the propositions were again placed in 4 categories of ambitions and written on large posters:

1/ Preserving the soil as a precious resource,
2/ Anticipating climate change,
3/ Telling the territory,
4/ Repairing the territory.

Discussions Frugalité Heureuse

Et enfin chaque participant à l’aide de 5 gommettes a pu voter directement sur les affiches pour celles qui lui semblaient prioritaires. “Quatorze engagements pour un urbanisme frugal” à développer et argumenter pour les communiquer à un maximum de communes en France (et ailleurs..), furent donc votés par l’ensemble des participant.e.s.

Dans ces engagements on retrouve des mesures telles que: Privilégier la transformation du bâti existant avant d’envisager toute construction neuve. / Sanctuariser les bonnes terres agricoles, les secteurs de biodiversité et les zones de captage hydraulique. / Œuvrer pour renforcer l’implication citoyenne vers un projet partagé.

Et enfin chaque participant à l’aide de 5 gommettes a pu voter directement sur les affiches pour celles qui lui semblaient prioritaires. “Quatorze engagements pour un urbanisme frugal” à développer et argumenter pour les communiquer à un maximum de communes en France (et ailleurs..), furent donc votés par l’ensemble des participant.e.s.

Dans ces engagements on retrouve des mesures telles que: Privilégier la transformation du bâti existant avant d’envisager toute construction neuve.
/ Sanctuariser les bonnes terres agricoles, les secteurs de biodiversité et les zones de captage hydraulique.
/ Œuvrer pour renforcer l’implication citoyenne vers un projet partagé.

And finally each participant, using 5 stickers, was able to vote directly on the posters for those who seemed to have priority. “Fourteen commitments for frugal town planning” to be developed and argued in order to communicate them to as many municipalities as possible in France (and elsewhere ..), were therefore voted on by all the participants.

These commitments include measures such as: Favoring the transformation of existing buildings before considering any new construction.
/ Sanctuarize good agricultural land, biodiversity sectors and hydraulic catchment areas.
/ Work to strengthen citizen involvement in a shared project.

Discussions Frugalité Heureuse

De notre côté, le fait de se rassembler brièvement dans un contexte convivial et festif nous a permis d’échanger facilement avec des professionnels et acteurs du territoire de toutes les origines et générations. Cette configuration, allant jusqu’à créer un fort sentiment d’unité et de communauté qui nous est cher, a largement contribué à croiser les regards et expériences des participants pour des échanges fructueux sur ces sujets pourtant complexes et préoccupants. La question centrale “Faut-il encore construire ?” a, selon nous, manqué d’ampleur dans les réponses apportées notamment car elle n’a pas été traitée de manière radicale, mais plutôt en cherchant à tempérer l’acte de construire. N’étant pas forcément donnée aux jeunes en nombre assez réduit, il ressort de la discussion générale un manque de diversité dans les avis et ressentis collectés. Il semble notamment plus facile pour la jeune génération d’envisager de ne pas commencer à construire que pour l’ancienne d’arrêter.

For our part, the fact of meeting briefly in a friendly and festive context allowed us to exchange easily with professionals and actors of the territory of all origins and generations. This configuration, going so far as to create a strong feeling of unity and community that is dear to us, has largely contributed to crossing the views and experiences of the participants for fruitful exchanges on these subjects, however complex and worrying. The central question “Should we keep building?” has, in our view, lacked breadth in the responses given, in particular because it was not treated in a radical way, but rather by seeking to temper the act of building. Not necessarily being given to young people in relatively small numbers, the general discussion showed a lack of diversity in the opinions and feelings collected. In particular, it seems easier for the younger generation to consider not starting to build than for the older generation to stop.

Cependant, le niveau d’engagement que la signature d’un tel manifeste implique fut aussi rappelé: ses constats clairs et alarmants mettant profondément en question les implications du métier de bâtisseur, doivent influencer la pratique de chacun.

Un bel exemple d’engagement pro-actif fut donné par l’agence Studiolada à Nancy qui a proposé la création d’une “carte des ressources” disponible en circuit court dans l’Est de la France.

However, the level of commitment that the signing of such a manifesto implies was also recalled: its clear and alarming findings, deeply questioning the implications of the profession of builder, must influence everyone's practice.

A good example of pro-active commitment was given by the Studiolada agency in Nancy, which proposed the creation of a “resource map” available in short circuits in eastern France.

Préparation des cartes de visite